La phycocyanine contre les radicaux libres

La phycocyanine contre les radicaux libres

PHYCOCYANINE ET ÉLIMINATION DES RADICAUX LIBRES

Lors d’un effort physique long et soutenu, votre corps va être mis à rude épreuve. Tous vos systèmes métaboliques de production d’énergie vont fonctionner à plein régime.

La production de radicaux libres résulte de l’utilisation « exagérée » de l’oxygène dans la chaîne respiratoire mitochondriale. L’emballement de la respiration cellulaire est ici perçu comme un phénomène adaptatif, consécutif à la forte sollicitation aérobie rencontrée dans le marathon, le cyclisme, le triathlon, comme dans tous les sports d’endurance.

Ces composés produits en excès vont causer des lésions membranaires qui vont réduire l’efficacité des échanges cellulaires. La fonction de la cellule en sera donc altérée. Les conséquences directes pour le sportif sont une baisse de l’activité musculaire et donc des performances, pouvant être associée à des crampes. On peut également noter des risques de blessures plus important en raison d’une fragilité articulaire et musculaire augmentée.

Pour lutter contre ce phénomène, plusieurs études ont examiné les effets d’une complémentation nutritionnelle en antioxydant sur les dommages musculaires (Viguie et al., 1989 ; Kanter et al., 1993 ; Rokitski et al., 1994 ; Kaikkonen et al., 1998). Elles montrent qu’une supplémentation en vitamine E et C diminue la production de radicaux libre tout en optimisant la récupération. Et c’est là que rentre en jeu la phycocyanine, son pouvoir antioxydant 16 fois supérieur à la vitamine E et 20 fois supérieur à la vitamine C en fait le plus puissant antioxydant et anti-radicalaire que l’on puisse trouver.

Antoine Leclerc,

Diététicien nutritionniste spécialiste du sport de haut niveau.

 

Articles similaires

Les bienfaits de la phycocyanine pour améliorer les capacités respiratoires

Les bienfaits de la phycocyanine pour améliorer les capacités respiratoires

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.